Exposition Raoul Dufy, les couleurs du bonheur

Du 20 mai 2017 au  09 octobre 2017

Le musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman consacre son exposition d’été à Raoul Dufy. On sait que l’œuvre de Cocteau rassemblée dans ce musée est l’aboutissement et le reflet d’une vie de collectionneur passionné ; l’ensemble aujourd’hui réuni autour de Raoul Dufy obéit au principe de la collection particulière. Il fait surgir le sens d’un regroupement d’œuvres inspiré par une fidélité à l’âme de l’artiste comme à son parcours artistique, où les chemins de traverse comptent autant que les axes majeurs.

Ainsi se déploie l’œuvre devant un large public, à travers les sympathies secrètes que dévoile le geste du collectionneur.

Cocteau accueille Dufy qui, comme lui, et en dépit de leurs différences, a aboli les frontières des arts pour s’engager dans la peinture, la céramique, la tapisserie, la mode, le théâtre ou l’édition.

L’exposition présente ainsi sur près de 600 m² une collection qui regroupe tous les thèmes chers à Dufy : régates, concours hippiques, décors, fêtes, fleurs, paysages… Elle montre tous les domaines qui ont participé à son acte de création : peinture, aquarelle, dessin, gravure sur bois et aussi croquis destinés aux tissus imprimés en collaboration avec le couturier avant-gardiste Paul Poiret et la maison Bianchini-Férier. De ses nombreux séjours sur la Côte d’Azur, nous conservons du maître du trait et de la couleur une image de la lumière et les couleurs de la Méditerranée.

Près de 300 œuvres sont données à voir, à celles-ci s’ajoutent les céramiques généreusement prêtées par la Galerie Landrot, ainsi que des œuvres des musées de Nice, Menton…

Rien ne manque des sujets et des matériaux chers à un artiste épris du plaisir de peindre et dessiner, de son bonheur de vivre.

Jean Cocteau aimait à qualifier son propre travail de création ou son système de représentation en terme de poésie : poésie de cinéma, poésie graphique, poésie de poésie… Appliquons l’expression à l’inspiration de Dufy qui pourrait alors s’évoquer comme poésie de virtuosité.

Tarif : 10€ (billet couplé avec l’exposition Démarche d’un poète et le musée du Bastion).