L’agenda

Oct
19
jeu
2017
Exposition : Démarche d’un poète @ Musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman
Oct 19 @ 10 h 00 min – 18 h 00 min

Exposition : Démarche d’un poète
À partir du 26 novembre 2016

Point de départ d’un itinéraire biographique et mythologique, l’essai de Jean Cocteau Démarche d’un poète ouvre un parcours que l’artiste lui-même a tracé tout au long de son existence. La visite du musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman est l’occasion de rencontrer cet homme aux multiples talents, partagé en apparence entre mondanité et profondeur, faux dilettante, chercheur infatigable à l’humour éternel. « Le chercheur dort » n’est ici plus une simple boutade, mais la réalité complexe de mécanismes personnels parfaitement maîtrisés.

Jean Cocteau présente une fois de plus une vie chargée de paradoxes. Parfaitement intégré à une société incapable de saisir les nuances et les avancées de ce poète, il effectue des va-et-vient permanents entre le monde social et celui de l’imaginaire. Ses multiples essais et réflexions, voire plaidoiries autour de la création artistique transcrivent en effet un vaste besoin de légitimation.

Le nouveau parcours évoque cette genèse du poète selon Jean Cocteau : tout d’abord les liens étroits entre mot et ligne, le pourquoi du dessin d’un poète, puis peu à peu les médiums auquel l’artiste s’est attaché afin de transcrire au fil de sa vie, cette veine créative qui jamais ne le quittera. Ses icônes, ses rencontres, ses dérives, contradictions et fascinations sont autant de thèmes illustrant une démarche totalement originale et peut-être aussi une vie mise en scène.

Le Bastion, musée historique, retrouve l’accrochage d’origine conçu par Jean Cocteau.

Ouvert tous les jours de 10h à 18h sauf les mardis et le 1er janvier, le 1er mai, le 1er novembre et le 25 décembre.
Tarif : 5€ (visite couplée avec le Bastion).

Visites commentées, tarifs réduits et gratuité: se renseigner.

Exposition : Sarah Bernhardt, monstre sacré de Jean Cocteau @ Musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman
Oct 19 @ 10 h 00 min – 18 h 00 min

Exposition : Sarah Bernhardt, monstre sacré de Jean Cocteau
À partir du 7 octobre 2017

Cette année, le Bastion remplace l’accrochage historique par une exposition entièrement dédiée à Sarah Bernhardt.

Immense comédienne, « impératrice du théâtre », considérée comme la première artiste à atteindre le statut de star intercontinentale – autant par son talent que grâce à sa faculté de se modeler une image d’excentrique légendaire, elle impressionna fortement le jeune Jean Cocteau qui fut un spectateur assidu des pièces dans lesquelles elle se produisait. « Quel délire lorsque le rideau jaune s’écartait après la pièce, lorsque la tragédienne saluait […]. Semblable à quelque palais de Venise, elle penchait sous la charge des colliers et de la fatigue, peinte, dorée, machinée, étayée, pavoisée, au milieu d’un pigeonnier d’applaudissements », déclara le poète à l’égard de celle qui fut le plus éminent de ses « monstres sacrés ».

L’exposition présente une cinquantaine de pièces issues de la donation Séverin Wunderman, qui partageait l’admiration de Jean Cocteau pour la comédienne.

Le musée du Bastion se trouve à 150m du musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman en direction de l’Italie. Le billet d’entrée est commun pour les deux musées.

Visite guidée : la salle des Mariages de Jean Cocteau @ Mairie
Oct 19 @ 14 h 30 min
Visite guidée : la salle des Mariages de Jean Cocteau @ Mairie

En 1957 et 1958, Jean Cocteau décore la Salle des Mariages de la Ville de Menton. Ainsi naissent les décors d’Orphée et Eurydice, la noce barbare, les fiancés… Cocteau considérant que le mariage civil manquait de faste, il s’attache à lui donner une théâtralité inédite : « Voilà l’ensemble qui m’aide à rendre moins sévère la rigueur du code Napoléon » annonce-t-il à l’issue.

Cette visite guidée est proposée tous les jeudis à 14h30, sauf mention contraire, pour une durée de 45mn environ. Pas de visite les jours fériés.
Tarif : 4€
Renseignements : 04 92 10 97 10

La Salle des Mariages peut se visiter hors visite guidée tous les jours ouvrés de la mairie (du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h30 et de 14h à 16h30), sous réserve de disponibilité (2€). Un audioguide est disponible en anglais et italien (supp.). Se renseigner à l’accueil de la Mairie.

« Laissez-vous conter Menton »
Organisées par le service du Patrimoine de la Ville de Menton, les visites-guidées « Laissez-vous conter Menton » sont proposées en compagnie d’un guide-conférencier agréé par le ministère de la Culture. Votre guide vous accueille, il connaît toutes les facettes de Menton et vous donne des clefs de lecture pour comprendre l’échelle d’une place, le développement de la ville au fil de ses quartiers. Le guide est à votre écoute. N’hésitez pas à lui poser vos questions.

Oct
20
ven
2017
Exposition : Démarche d’un poète @ Musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman
Oct 20 @ 10 h 00 min – 18 h 00 min

Exposition : Démarche d’un poète
À partir du 26 novembre 2016

Point de départ d’un itinéraire biographique et mythologique, l’essai de Jean Cocteau Démarche d’un poète ouvre un parcours que l’artiste lui-même a tracé tout au long de son existence. La visite du musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman est l’occasion de rencontrer cet homme aux multiples talents, partagé en apparence entre mondanité et profondeur, faux dilettante, chercheur infatigable à l’humour éternel. « Le chercheur dort » n’est ici plus une simple boutade, mais la réalité complexe de mécanismes personnels parfaitement maîtrisés.

Jean Cocteau présente une fois de plus une vie chargée de paradoxes. Parfaitement intégré à une société incapable de saisir les nuances et les avancées de ce poète, il effectue des va-et-vient permanents entre le monde social et celui de l’imaginaire. Ses multiples essais et réflexions, voire plaidoiries autour de la création artistique transcrivent en effet un vaste besoin de légitimation.

Le nouveau parcours évoque cette genèse du poète selon Jean Cocteau : tout d’abord les liens étroits entre mot et ligne, le pourquoi du dessin d’un poète, puis peu à peu les médiums auquel l’artiste s’est attaché afin de transcrire au fil de sa vie, cette veine créative qui jamais ne le quittera. Ses icônes, ses rencontres, ses dérives, contradictions et fascinations sont autant de thèmes illustrant une démarche totalement originale et peut-être aussi une vie mise en scène.

Le Bastion, musée historique, retrouve l’accrochage d’origine conçu par Jean Cocteau.

Ouvert tous les jours de 10h à 18h sauf les mardis et le 1er janvier, le 1er mai, le 1er novembre et le 25 décembre.
Tarif : 5€ (visite couplée avec le Bastion).

Visites commentées, tarifs réduits et gratuité: se renseigner.

Exposition : Sarah Bernhardt, monstre sacré de Jean Cocteau @ Musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman
Oct 20 @ 10 h 00 min – 18 h 00 min

Exposition : Sarah Bernhardt, monstre sacré de Jean Cocteau
À partir du 7 octobre 2017

Cette année, le Bastion remplace l’accrochage historique par une exposition entièrement dédiée à Sarah Bernhardt.

Immense comédienne, « impératrice du théâtre », considérée comme la première artiste à atteindre le statut de star intercontinentale – autant par son talent que grâce à sa faculté de se modeler une image d’excentrique légendaire, elle impressionna fortement le jeune Jean Cocteau qui fut un spectateur assidu des pièces dans lesquelles elle se produisait. « Quel délire lorsque le rideau jaune s’écartait après la pièce, lorsque la tragédienne saluait […]. Semblable à quelque palais de Venise, elle penchait sous la charge des colliers et de la fatigue, peinte, dorée, machinée, étayée, pavoisée, au milieu d’un pigeonnier d’applaudissements », déclara le poète à l’égard de celle qui fut le plus éminent de ses « monstres sacrés ».

L’exposition présente une cinquantaine de pièces issues de la donation Séverin Wunderman, qui partageait l’admiration de Jean Cocteau pour la comédienne.

Le musée du Bastion se trouve à 150m du musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman en direction de l’Italie. Le billet d’entrée est commun pour les deux musées.

Oct
21
sam
2017
Exposition : Démarche d’un poète @ Musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman
Oct 21 @ 10 h 00 min – 18 h 00 min

Exposition : Démarche d’un poète
À partir du 26 novembre 2016

Point de départ d’un itinéraire biographique et mythologique, l’essai de Jean Cocteau Démarche d’un poète ouvre un parcours que l’artiste lui-même a tracé tout au long de son existence. La visite du musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman est l’occasion de rencontrer cet homme aux multiples talents, partagé en apparence entre mondanité et profondeur, faux dilettante, chercheur infatigable à l’humour éternel. « Le chercheur dort » n’est ici plus une simple boutade, mais la réalité complexe de mécanismes personnels parfaitement maîtrisés.

Jean Cocteau présente une fois de plus une vie chargée de paradoxes. Parfaitement intégré à une société incapable de saisir les nuances et les avancées de ce poète, il effectue des va-et-vient permanents entre le monde social et celui de l’imaginaire. Ses multiples essais et réflexions, voire plaidoiries autour de la création artistique transcrivent en effet un vaste besoin de légitimation.

Le nouveau parcours évoque cette genèse du poète selon Jean Cocteau : tout d’abord les liens étroits entre mot et ligne, le pourquoi du dessin d’un poète, puis peu à peu les médiums auquel l’artiste s’est attaché afin de transcrire au fil de sa vie, cette veine créative qui jamais ne le quittera. Ses icônes, ses rencontres, ses dérives, contradictions et fascinations sont autant de thèmes illustrant une démarche totalement originale et peut-être aussi une vie mise en scène.

Le Bastion, musée historique, retrouve l’accrochage d’origine conçu par Jean Cocteau.

Ouvert tous les jours de 10h à 18h sauf les mardis et le 1er janvier, le 1er mai, le 1er novembre et le 25 décembre.
Tarif : 5€ (visite couplée avec le Bastion).

Visites commentées, tarifs réduits et gratuité: se renseigner.

Exposition : Sarah Bernhardt, monstre sacré de Jean Cocteau @ Musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman
Oct 21 @ 10 h 00 min – 18 h 00 min

Exposition : Sarah Bernhardt, monstre sacré de Jean Cocteau
À partir du 7 octobre 2017

Cette année, le Bastion remplace l’accrochage historique par une exposition entièrement dédiée à Sarah Bernhardt.

Immense comédienne, « impératrice du théâtre », considérée comme la première artiste à atteindre le statut de star intercontinentale – autant par son talent que grâce à sa faculté de se modeler une image d’excentrique légendaire, elle impressionna fortement le jeune Jean Cocteau qui fut un spectateur assidu des pièces dans lesquelles elle se produisait. « Quel délire lorsque le rideau jaune s’écartait après la pièce, lorsque la tragédienne saluait […]. Semblable à quelque palais de Venise, elle penchait sous la charge des colliers et de la fatigue, peinte, dorée, machinée, étayée, pavoisée, au milieu d’un pigeonnier d’applaudissements », déclara le poète à l’égard de celle qui fut le plus éminent de ses « monstres sacrés ».

L’exposition présente une cinquantaine de pièces issues de la donation Séverin Wunderman, qui partageait l’admiration de Jean Cocteau pour la comédienne.

Le musée du Bastion se trouve à 150m du musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman en direction de l’Italie. Le billet d’entrée est commun pour les deux musées.

Oct
22
dim
2017
Exposition : Démarche d’un poète @ Musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman
Oct 22 @ 10 h 00 min – 18 h 00 min

Exposition : Démarche d’un poète
À partir du 26 novembre 2016

Point de départ d’un itinéraire biographique et mythologique, l’essai de Jean Cocteau Démarche d’un poète ouvre un parcours que l’artiste lui-même a tracé tout au long de son existence. La visite du musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman est l’occasion de rencontrer cet homme aux multiples talents, partagé en apparence entre mondanité et profondeur, faux dilettante, chercheur infatigable à l’humour éternel. « Le chercheur dort » n’est ici plus une simple boutade, mais la réalité complexe de mécanismes personnels parfaitement maîtrisés.

Jean Cocteau présente une fois de plus une vie chargée de paradoxes. Parfaitement intégré à une société incapable de saisir les nuances et les avancées de ce poète, il effectue des va-et-vient permanents entre le monde social et celui de l’imaginaire. Ses multiples essais et réflexions, voire plaidoiries autour de la création artistique transcrivent en effet un vaste besoin de légitimation.

Le nouveau parcours évoque cette genèse du poète selon Jean Cocteau : tout d’abord les liens étroits entre mot et ligne, le pourquoi du dessin d’un poète, puis peu à peu les médiums auquel l’artiste s’est attaché afin de transcrire au fil de sa vie, cette veine créative qui jamais ne le quittera. Ses icônes, ses rencontres, ses dérives, contradictions et fascinations sont autant de thèmes illustrant une démarche totalement originale et peut-être aussi une vie mise en scène.

Le Bastion, musée historique, retrouve l’accrochage d’origine conçu par Jean Cocteau.

Ouvert tous les jours de 10h à 18h sauf les mardis et le 1er janvier, le 1er mai, le 1er novembre et le 25 décembre.
Tarif : 5€ (visite couplée avec le Bastion).

Visites commentées, tarifs réduits et gratuité: se renseigner.

Exposition : Sarah Bernhardt, monstre sacré de Jean Cocteau @ Musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman
Oct 22 @ 10 h 00 min – 18 h 00 min

Exposition : Sarah Bernhardt, monstre sacré de Jean Cocteau
À partir du 7 octobre 2017

Cette année, le Bastion remplace l’accrochage historique par une exposition entièrement dédiée à Sarah Bernhardt.

Immense comédienne, « impératrice du théâtre », considérée comme la première artiste à atteindre le statut de star intercontinentale – autant par son talent que grâce à sa faculté de se modeler une image d’excentrique légendaire, elle impressionna fortement le jeune Jean Cocteau qui fut un spectateur assidu des pièces dans lesquelles elle se produisait. « Quel délire lorsque le rideau jaune s’écartait après la pièce, lorsque la tragédienne saluait […]. Semblable à quelque palais de Venise, elle penchait sous la charge des colliers et de la fatigue, peinte, dorée, machinée, étayée, pavoisée, au milieu d’un pigeonnier d’applaudissements », déclara le poète à l’égard de celle qui fut le plus éminent de ses « monstres sacrés ».

L’exposition présente une cinquantaine de pièces issues de la donation Séverin Wunderman, qui partageait l’admiration de Jean Cocteau pour la comédienne.

Le musée du Bastion se trouve à 150m du musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman en direction de l’Italie. Le billet d’entrée est commun pour les deux musées.

Oct
23
lun
2017
Exposition : Démarche d’un poète @ Musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman
Oct 23 @ 10 h 00 min – 18 h 00 min

Exposition : Démarche d’un poète
À partir du 26 novembre 2016

Point de départ d’un itinéraire biographique et mythologique, l’essai de Jean Cocteau Démarche d’un poète ouvre un parcours que l’artiste lui-même a tracé tout au long de son existence. La visite du musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman est l’occasion de rencontrer cet homme aux multiples talents, partagé en apparence entre mondanité et profondeur, faux dilettante, chercheur infatigable à l’humour éternel. « Le chercheur dort » n’est ici plus une simple boutade, mais la réalité complexe de mécanismes personnels parfaitement maîtrisés.

Jean Cocteau présente une fois de plus une vie chargée de paradoxes. Parfaitement intégré à une société incapable de saisir les nuances et les avancées de ce poète, il effectue des va-et-vient permanents entre le monde social et celui de l’imaginaire. Ses multiples essais et réflexions, voire plaidoiries autour de la création artistique transcrivent en effet un vaste besoin de légitimation.

Le nouveau parcours évoque cette genèse du poète selon Jean Cocteau : tout d’abord les liens étroits entre mot et ligne, le pourquoi du dessin d’un poète, puis peu à peu les médiums auquel l’artiste s’est attaché afin de transcrire au fil de sa vie, cette veine créative qui jamais ne le quittera. Ses icônes, ses rencontres, ses dérives, contradictions et fascinations sont autant de thèmes illustrant une démarche totalement originale et peut-être aussi une vie mise en scène.

Le Bastion, musée historique, retrouve l’accrochage d’origine conçu par Jean Cocteau.

Ouvert tous les jours de 10h à 18h sauf les mardis et le 1er janvier, le 1er mai, le 1er novembre et le 25 décembre.
Tarif : 5€ (visite couplée avec le Bastion).

Visites commentées, tarifs réduits et gratuité: se renseigner.

Exposition : Sarah Bernhardt, monstre sacré de Jean Cocteau @ Musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman
Oct 23 @ 10 h 00 min – 18 h 00 min

Exposition : Sarah Bernhardt, monstre sacré de Jean Cocteau
À partir du 7 octobre 2017

Cette année, le Bastion remplace l’accrochage historique par une exposition entièrement dédiée à Sarah Bernhardt.

Immense comédienne, « impératrice du théâtre », considérée comme la première artiste à atteindre le statut de star intercontinentale – autant par son talent que grâce à sa faculté de se modeler une image d’excentrique légendaire, elle impressionna fortement le jeune Jean Cocteau qui fut un spectateur assidu des pièces dans lesquelles elle se produisait. « Quel délire lorsque le rideau jaune s’écartait après la pièce, lorsque la tragédienne saluait […]. Semblable à quelque palais de Venise, elle penchait sous la charge des colliers et de la fatigue, peinte, dorée, machinée, étayée, pavoisée, au milieu d’un pigeonnier d’applaudissements », déclara le poète à l’égard de celle qui fut le plus éminent de ses « monstres sacrés ».

L’exposition présente une cinquantaine de pièces issues de la donation Séverin Wunderman, qui partageait l’admiration de Jean Cocteau pour la comédienne.

Le musée du Bastion se trouve à 150m du musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman en direction de l’Italie. Le billet d’entrée est commun pour les deux musées.

Oct
25
mer
2017
Exposition : Démarche d’un poète @ Musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman
Oct 25 @ 10 h 00 min – 18 h 00 min

Exposition : Démarche d’un poète
À partir du 26 novembre 2016

Point de départ d’un itinéraire biographique et mythologique, l’essai de Jean Cocteau Démarche d’un poète ouvre un parcours que l’artiste lui-même a tracé tout au long de son existence. La visite du musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman est l’occasion de rencontrer cet homme aux multiples talents, partagé en apparence entre mondanité et profondeur, faux dilettante, chercheur infatigable à l’humour éternel. « Le chercheur dort » n’est ici plus une simple boutade, mais la réalité complexe de mécanismes personnels parfaitement maîtrisés.

Jean Cocteau présente une fois de plus une vie chargée de paradoxes. Parfaitement intégré à une société incapable de saisir les nuances et les avancées de ce poète, il effectue des va-et-vient permanents entre le monde social et celui de l’imaginaire. Ses multiples essais et réflexions, voire plaidoiries autour de la création artistique transcrivent en effet un vaste besoin de légitimation.

Le nouveau parcours évoque cette genèse du poète selon Jean Cocteau : tout d’abord les liens étroits entre mot et ligne, le pourquoi du dessin d’un poète, puis peu à peu les médiums auquel l’artiste s’est attaché afin de transcrire au fil de sa vie, cette veine créative qui jamais ne le quittera. Ses icônes, ses rencontres, ses dérives, contradictions et fascinations sont autant de thèmes illustrant une démarche totalement originale et peut-être aussi une vie mise en scène.

Le Bastion, musée historique, retrouve l’accrochage d’origine conçu par Jean Cocteau.

Ouvert tous les jours de 10h à 18h sauf les mardis et le 1er janvier, le 1er mai, le 1er novembre et le 25 décembre.
Tarif : 5€ (visite couplée avec le Bastion).

Visites commentées, tarifs réduits et gratuité: se renseigner.

Exposition : Sarah Bernhardt, monstre sacré de Jean Cocteau @ Musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman
Oct 25 @ 10 h 00 min – 18 h 00 min

Exposition : Sarah Bernhardt, monstre sacré de Jean Cocteau
À partir du 7 octobre 2017

Cette année, le Bastion remplace l’accrochage historique par une exposition entièrement dédiée à Sarah Bernhardt.

Immense comédienne, « impératrice du théâtre », considérée comme la première artiste à atteindre le statut de star intercontinentale – autant par son talent que grâce à sa faculté de se modeler une image d’excentrique légendaire, elle impressionna fortement le jeune Jean Cocteau qui fut un spectateur assidu des pièces dans lesquelles elle se produisait. « Quel délire lorsque le rideau jaune s’écartait après la pièce, lorsque la tragédienne saluait […]. Semblable à quelque palais de Venise, elle penchait sous la charge des colliers et de la fatigue, peinte, dorée, machinée, étayée, pavoisée, au milieu d’un pigeonnier d’applaudissements », déclara le poète à l’égard de celle qui fut le plus éminent de ses « monstres sacrés ».

L’exposition présente une cinquantaine de pièces issues de la donation Séverin Wunderman, qui partageait l’admiration de Jean Cocteau pour la comédienne.

Le musée du Bastion se trouve à 150m du musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman en direction de l’Italie. Le billet d’entrée est commun pour les deux musées.

Oct
26
jeu
2017
Exposition : Démarche d’un poète @ Musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman
Oct 26 @ 10 h 00 min – 18 h 00 min

Exposition : Démarche d’un poète
À partir du 26 novembre 2016

Point de départ d’un itinéraire biographique et mythologique, l’essai de Jean Cocteau Démarche d’un poète ouvre un parcours que l’artiste lui-même a tracé tout au long de son existence. La visite du musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman est l’occasion de rencontrer cet homme aux multiples talents, partagé en apparence entre mondanité et profondeur, faux dilettante, chercheur infatigable à l’humour éternel. « Le chercheur dort » n’est ici plus une simple boutade, mais la réalité complexe de mécanismes personnels parfaitement maîtrisés.

Jean Cocteau présente une fois de plus une vie chargée de paradoxes. Parfaitement intégré à une société incapable de saisir les nuances et les avancées de ce poète, il effectue des va-et-vient permanents entre le monde social et celui de l’imaginaire. Ses multiples essais et réflexions, voire plaidoiries autour de la création artistique transcrivent en effet un vaste besoin de légitimation.

Le nouveau parcours évoque cette genèse du poète selon Jean Cocteau : tout d’abord les liens étroits entre mot et ligne, le pourquoi du dessin d’un poète, puis peu à peu les médiums auquel l’artiste s’est attaché afin de transcrire au fil de sa vie, cette veine créative qui jamais ne le quittera. Ses icônes, ses rencontres, ses dérives, contradictions et fascinations sont autant de thèmes illustrant une démarche totalement originale et peut-être aussi une vie mise en scène.

Le Bastion, musée historique, retrouve l’accrochage d’origine conçu par Jean Cocteau.

Ouvert tous les jours de 10h à 18h sauf les mardis et le 1er janvier, le 1er mai, le 1er novembre et le 25 décembre.
Tarif : 5€ (visite couplée avec le Bastion).

Visites commentées, tarifs réduits et gratuité: se renseigner.

Exposition : Sarah Bernhardt, monstre sacré de Jean Cocteau @ Musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman
Oct 26 @ 10 h 00 min – 18 h 00 min

Exposition : Sarah Bernhardt, monstre sacré de Jean Cocteau
À partir du 7 octobre 2017

Cette année, le Bastion remplace l’accrochage historique par une exposition entièrement dédiée à Sarah Bernhardt.

Immense comédienne, « impératrice du théâtre », considérée comme la première artiste à atteindre le statut de star intercontinentale – autant par son talent que grâce à sa faculté de se modeler une image d’excentrique légendaire, elle impressionna fortement le jeune Jean Cocteau qui fut un spectateur assidu des pièces dans lesquelles elle se produisait. « Quel délire lorsque le rideau jaune s’écartait après la pièce, lorsque la tragédienne saluait […]. Semblable à quelque palais de Venise, elle penchait sous la charge des colliers et de la fatigue, peinte, dorée, machinée, étayée, pavoisée, au milieu d’un pigeonnier d’applaudissements », déclara le poète à l’égard de celle qui fut le plus éminent de ses « monstres sacrés ».

L’exposition présente une cinquantaine de pièces issues de la donation Séverin Wunderman, qui partageait l’admiration de Jean Cocteau pour la comédienne.

Le musée du Bastion se trouve à 150m du musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman en direction de l’Italie. Le billet d’entrée est commun pour les deux musées.

Visite guidée : la salle des Mariages de Jean Cocteau @ Mairie
Oct 26 @ 14 h 30 min
Visite guidée : la salle des Mariages de Jean Cocteau @ Mairie

En 1957 et 1958, Jean Cocteau décore la Salle des Mariages de la Ville de Menton. Ainsi naissent les décors d’Orphée et Eurydice, la noce barbare, les fiancés… Cocteau considérant que le mariage civil manquait de faste, il s’attache à lui donner une théâtralité inédite : « Voilà l’ensemble qui m’aide à rendre moins sévère la rigueur du code Napoléon » annonce-t-il à l’issue.

Cette visite guidée est proposée tous les jeudis à 14h30, sauf mention contraire, pour une durée de 45mn environ. Pas de visite les jours fériés.
Tarif : 4€
Renseignements : 04 92 10 97 10

La Salle des Mariages peut se visiter hors visite guidée tous les jours ouvrés de la mairie (du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h30 et de 14h à 16h30), sous réserve de disponibilité (2€). Un audioguide est disponible en anglais et italien (supp.). Se renseigner à l’accueil de la Mairie.

« Laissez-vous conter Menton »
Organisées par le service du Patrimoine de la Ville de Menton, les visites-guidées « Laissez-vous conter Menton » sont proposées en compagnie d’un guide-conférencier agréé par le ministère de la Culture. Votre guide vous accueille, il connaît toutes les facettes de Menton et vous donne des clefs de lecture pour comprendre l’échelle d’une place, le développement de la ville au fil de ses quartiers. Le guide est à votre écoute. N’hésitez pas à lui poser vos questions.

Oct
27
ven
2017
Exposition : Démarche d’un poète @ Musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman
Oct 27 @ 10 h 00 min – 18 h 00 min

Exposition : Démarche d’un poète
À partir du 26 novembre 2016

Point de départ d’un itinéraire biographique et mythologique, l’essai de Jean Cocteau Démarche d’un poète ouvre un parcours que l’artiste lui-même a tracé tout au long de son existence. La visite du musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman est l’occasion de rencontrer cet homme aux multiples talents, partagé en apparence entre mondanité et profondeur, faux dilettante, chercheur infatigable à l’humour éternel. « Le chercheur dort » n’est ici plus une simple boutade, mais la réalité complexe de mécanismes personnels parfaitement maîtrisés.

Jean Cocteau présente une fois de plus une vie chargée de paradoxes. Parfaitement intégré à une société incapable de saisir les nuances et les avancées de ce poète, il effectue des va-et-vient permanents entre le monde social et celui de l’imaginaire. Ses multiples essais et réflexions, voire plaidoiries autour de la création artistique transcrivent en effet un vaste besoin de légitimation.

Le nouveau parcours évoque cette genèse du poète selon Jean Cocteau : tout d’abord les liens étroits entre mot et ligne, le pourquoi du dessin d’un poète, puis peu à peu les médiums auquel l’artiste s’est attaché afin de transcrire au fil de sa vie, cette veine créative qui jamais ne le quittera. Ses icônes, ses rencontres, ses dérives, contradictions et fascinations sont autant de thèmes illustrant une démarche totalement originale et peut-être aussi une vie mise en scène.

Le Bastion, musée historique, retrouve l’accrochage d’origine conçu par Jean Cocteau.

Ouvert tous les jours de 10h à 18h sauf les mardis et le 1er janvier, le 1er mai, le 1er novembre et le 25 décembre.
Tarif : 5€ (visite couplée avec le Bastion).

Visites commentées, tarifs réduits et gratuité: se renseigner.

Exposition : Sarah Bernhardt, monstre sacré de Jean Cocteau @ Musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman
Oct 27 @ 10 h 00 min – 18 h 00 min

Exposition : Sarah Bernhardt, monstre sacré de Jean Cocteau
À partir du 7 octobre 2017

Cette année, le Bastion remplace l’accrochage historique par une exposition entièrement dédiée à Sarah Bernhardt.

Immense comédienne, « impératrice du théâtre », considérée comme la première artiste à atteindre le statut de star intercontinentale – autant par son talent que grâce à sa faculté de se modeler une image d’excentrique légendaire, elle impressionna fortement le jeune Jean Cocteau qui fut un spectateur assidu des pièces dans lesquelles elle se produisait. « Quel délire lorsque le rideau jaune s’écartait après la pièce, lorsque la tragédienne saluait […]. Semblable à quelque palais de Venise, elle penchait sous la charge des colliers et de la fatigue, peinte, dorée, machinée, étayée, pavoisée, au milieu d’un pigeonnier d’applaudissements », déclara le poète à l’égard de celle qui fut le plus éminent de ses « monstres sacrés ».

L’exposition présente une cinquantaine de pièces issues de la donation Séverin Wunderman, qui partageait l’admiration de Jean Cocteau pour la comédienne.

Le musée du Bastion se trouve à 150m du musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman en direction de l’Italie. Le billet d’entrée est commun pour les deux musées.

Oct
28
sam
2017
Exposition : Démarche d’un poète @ Musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman
Oct 28 @ 10 h 00 min – 18 h 00 min

Exposition : Démarche d’un poète
À partir du 26 novembre 2016

Point de départ d’un itinéraire biographique et mythologique, l’essai de Jean Cocteau Démarche d’un poète ouvre un parcours que l’artiste lui-même a tracé tout au long de son existence. La visite du musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman est l’occasion de rencontrer cet homme aux multiples talents, partagé en apparence entre mondanité et profondeur, faux dilettante, chercheur infatigable à l’humour éternel. « Le chercheur dort » n’est ici plus une simple boutade, mais la réalité complexe de mécanismes personnels parfaitement maîtrisés.

Jean Cocteau présente une fois de plus une vie chargée de paradoxes. Parfaitement intégré à une société incapable de saisir les nuances et les avancées de ce poète, il effectue des va-et-vient permanents entre le monde social et celui de l’imaginaire. Ses multiples essais et réflexions, voire plaidoiries autour de la création artistique transcrivent en effet un vaste besoin de légitimation.

Le nouveau parcours évoque cette genèse du poète selon Jean Cocteau : tout d’abord les liens étroits entre mot et ligne, le pourquoi du dessin d’un poète, puis peu à peu les médiums auquel l’artiste s’est attaché afin de transcrire au fil de sa vie, cette veine créative qui jamais ne le quittera. Ses icônes, ses rencontres, ses dérives, contradictions et fascinations sont autant de thèmes illustrant une démarche totalement originale et peut-être aussi une vie mise en scène.

Le Bastion, musée historique, retrouve l’accrochage d’origine conçu par Jean Cocteau.

Ouvert tous les jours de 10h à 18h sauf les mardis et le 1er janvier, le 1er mai, le 1er novembre et le 25 décembre.
Tarif : 5€ (visite couplée avec le Bastion).

Visites commentées, tarifs réduits et gratuité: se renseigner.

Exposition : Sarah Bernhardt, monstre sacré de Jean Cocteau @ Musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman
Oct 28 @ 10 h 00 min – 18 h 00 min

Exposition : Sarah Bernhardt, monstre sacré de Jean Cocteau
À partir du 7 octobre 2017

Cette année, le Bastion remplace l’accrochage historique par une exposition entièrement dédiée à Sarah Bernhardt.

Immense comédienne, « impératrice du théâtre », considérée comme la première artiste à atteindre le statut de star intercontinentale – autant par son talent que grâce à sa faculté de se modeler une image d’excentrique légendaire, elle impressionna fortement le jeune Jean Cocteau qui fut un spectateur assidu des pièces dans lesquelles elle se produisait. « Quel délire lorsque le rideau jaune s’écartait après la pièce, lorsque la tragédienne saluait […]. Semblable à quelque palais de Venise, elle penchait sous la charge des colliers et de la fatigue, peinte, dorée, machinée, étayée, pavoisée, au milieu d’un pigeonnier d’applaudissements », déclara le poète à l’égard de celle qui fut le plus éminent de ses « monstres sacrés ».

L’exposition présente une cinquantaine de pièces issues de la donation Séverin Wunderman, qui partageait l’admiration de Jean Cocteau pour la comédienne.

Le musée du Bastion se trouve à 150m du musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman en direction de l’Italie. Le billet d’entrée est commun pour les deux musées.

Oct
29
dim
2017
Exposition : Démarche d’un poète @ Musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman
Oct 29 @ 10 h 00 min – 18 h 00 min

Exposition : Démarche d’un poète
À partir du 26 novembre 2016

Point de départ d’un itinéraire biographique et mythologique, l’essai de Jean Cocteau Démarche d’un poète ouvre un parcours que l’artiste lui-même a tracé tout au long de son existence. La visite du musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman est l’occasion de rencontrer cet homme aux multiples talents, partagé en apparence entre mondanité et profondeur, faux dilettante, chercheur infatigable à l’humour éternel. « Le chercheur dort » n’est ici plus une simple boutade, mais la réalité complexe de mécanismes personnels parfaitement maîtrisés.

Jean Cocteau présente une fois de plus une vie chargée de paradoxes. Parfaitement intégré à une société incapable de saisir les nuances et les avancées de ce poète, il effectue des va-et-vient permanents entre le monde social et celui de l’imaginaire. Ses multiples essais et réflexions, voire plaidoiries autour de la création artistique transcrivent en effet un vaste besoin de légitimation.

Le nouveau parcours évoque cette genèse du poète selon Jean Cocteau : tout d’abord les liens étroits entre mot et ligne, le pourquoi du dessin d’un poète, puis peu à peu les médiums auquel l’artiste s’est attaché afin de transcrire au fil de sa vie, cette veine créative qui jamais ne le quittera. Ses icônes, ses rencontres, ses dérives, contradictions et fascinations sont autant de thèmes illustrant une démarche totalement originale et peut-être aussi une vie mise en scène.

Le Bastion, musée historique, retrouve l’accrochage d’origine conçu par Jean Cocteau.

Ouvert tous les jours de 10h à 18h sauf les mardis et le 1er janvier, le 1er mai, le 1er novembre et le 25 décembre.
Tarif : 5€ (visite couplée avec le Bastion).

Visites commentées, tarifs réduits et gratuité: se renseigner.

Exposition : Sarah Bernhardt, monstre sacré de Jean Cocteau @ Musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman
Oct 29 @ 10 h 00 min – 18 h 00 min

Exposition : Sarah Bernhardt, monstre sacré de Jean Cocteau
À partir du 7 octobre 2017

Cette année, le Bastion remplace l’accrochage historique par une exposition entièrement dédiée à Sarah Bernhardt.

Immense comédienne, « impératrice du théâtre », considérée comme la première artiste à atteindre le statut de star intercontinentale – autant par son talent que grâce à sa faculté de se modeler une image d’excentrique légendaire, elle impressionna fortement le jeune Jean Cocteau qui fut un spectateur assidu des pièces dans lesquelles elle se produisait. « Quel délire lorsque le rideau jaune s’écartait après la pièce, lorsque la tragédienne saluait […]. Semblable à quelque palais de Venise, elle penchait sous la charge des colliers et de la fatigue, peinte, dorée, machinée, étayée, pavoisée, au milieu d’un pigeonnier d’applaudissements », déclara le poète à l’égard de celle qui fut le plus éminent de ses « monstres sacrés ».

L’exposition présente une cinquantaine de pièces issues de la donation Séverin Wunderman, qui partageait l’admiration de Jean Cocteau pour la comédienne.

Le musée du Bastion se trouve à 150m du musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman en direction de l’Italie. Le billet d’entrée est commun pour les deux musées.

Oct
30
lun
2017
Exposition : Démarche d’un poète @ Musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman
Oct 30 @ 10 h 00 min – 18 h 00 min

Exposition : Démarche d’un poète
À partir du 26 novembre 2016

Point de départ d’un itinéraire biographique et mythologique, l’essai de Jean Cocteau Démarche d’un poète ouvre un parcours que l’artiste lui-même a tracé tout au long de son existence. La visite du musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman est l’occasion de rencontrer cet homme aux multiples talents, partagé en apparence entre mondanité et profondeur, faux dilettante, chercheur infatigable à l’humour éternel. « Le chercheur dort » n’est ici plus une simple boutade, mais la réalité complexe de mécanismes personnels parfaitement maîtrisés.

Jean Cocteau présente une fois de plus une vie chargée de paradoxes. Parfaitement intégré à une société incapable de saisir les nuances et les avancées de ce poète, il effectue des va-et-vient permanents entre le monde social et celui de l’imaginaire. Ses multiples essais et réflexions, voire plaidoiries autour de la création artistique transcrivent en effet un vaste besoin de légitimation.

Le nouveau parcours évoque cette genèse du poète selon Jean Cocteau : tout d’abord les liens étroits entre mot et ligne, le pourquoi du dessin d’un poète, puis peu à peu les médiums auquel l’artiste s’est attaché afin de transcrire au fil de sa vie, cette veine créative qui jamais ne le quittera. Ses icônes, ses rencontres, ses dérives, contradictions et fascinations sont autant de thèmes illustrant une démarche totalement originale et peut-être aussi une vie mise en scène.

Le Bastion, musée historique, retrouve l’accrochage d’origine conçu par Jean Cocteau.

Ouvert tous les jours de 10h à 18h sauf les mardis et le 1er janvier, le 1er mai, le 1er novembre et le 25 décembre.
Tarif : 5€ (visite couplée avec le Bastion).

Visites commentées, tarifs réduits et gratuité: se renseigner.

Exposition : Sarah Bernhardt, monstre sacré de Jean Cocteau @ Musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman
Oct 30 @ 10 h 00 min – 18 h 00 min

Exposition : Sarah Bernhardt, monstre sacré de Jean Cocteau
À partir du 7 octobre 2017

Cette année, le Bastion remplace l’accrochage historique par une exposition entièrement dédiée à Sarah Bernhardt.

Immense comédienne, « impératrice du théâtre », considérée comme la première artiste à atteindre le statut de star intercontinentale – autant par son talent que grâce à sa faculté de se modeler une image d’excentrique légendaire, elle impressionna fortement le jeune Jean Cocteau qui fut un spectateur assidu des pièces dans lesquelles elle se produisait. « Quel délire lorsque le rideau jaune s’écartait après la pièce, lorsque la tragédienne saluait […]. Semblable à quelque palais de Venise, elle penchait sous la charge des colliers et de la fatigue, peinte, dorée, machinée, étayée, pavoisée, au milieu d’un pigeonnier d’applaudissements », déclara le poète à l’égard de celle qui fut le plus éminent de ses « monstres sacrés ».

L’exposition présente une cinquantaine de pièces issues de la donation Séverin Wunderman, qui partageait l’admiration de Jean Cocteau pour la comédienne.

Le musée du Bastion se trouve à 150m du musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman en direction de l’Italie. Le billet d’entrée est commun pour les deux musées.

Nov
2
jeu
2017
Exposition : Démarche d’un poète @ Musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman
Nov 2 @ 10 h 00 min – 18 h 00 min

Exposition : Démarche d’un poète
À partir du 26 novembre 2016

Point de départ d’un itinéraire biographique et mythologique, l’essai de Jean Cocteau Démarche d’un poète ouvre un parcours que l’artiste lui-même a tracé tout au long de son existence. La visite du musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman est l’occasion de rencontrer cet homme aux multiples talents, partagé en apparence entre mondanité et profondeur, faux dilettante, chercheur infatigable à l’humour éternel. « Le chercheur dort » n’est ici plus une simple boutade, mais la réalité complexe de mécanismes personnels parfaitement maîtrisés.

Jean Cocteau présente une fois de plus une vie chargée de paradoxes. Parfaitement intégré à une société incapable de saisir les nuances et les avancées de ce poète, il effectue des va-et-vient permanents entre le monde social et celui de l’imaginaire. Ses multiples essais et réflexions, voire plaidoiries autour de la création artistique transcrivent en effet un vaste besoin de légitimation.

Le nouveau parcours évoque cette genèse du poète selon Jean Cocteau : tout d’abord les liens étroits entre mot et ligne, le pourquoi du dessin d’un poète, puis peu à peu les médiums auquel l’artiste s’est attaché afin de transcrire au fil de sa vie, cette veine créative qui jamais ne le quittera. Ses icônes, ses rencontres, ses dérives, contradictions et fascinations sont autant de thèmes illustrant une démarche totalement originale et peut-être aussi une vie mise en scène.

Le Bastion, musée historique, retrouve l’accrochage d’origine conçu par Jean Cocteau.

Ouvert tous les jours de 10h à 18h sauf les mardis et le 1er janvier, le 1er mai, le 1er novembre et le 25 décembre.
Tarif : 5€ (visite couplée avec le Bastion).

Visites commentées, tarifs réduits et gratuité: se renseigner.