Expositions

Mar
25
sam
2017
Exposition : La communauté russe à Menton @ Centre Hospitalier La Palmosa
Mar 25 Journée entière

Au cours du mois de décembre, la Ville de Menton met à l’honneur les Russes avec une riche programmation. Revivez les grandes heures de la Russie à Menton, terre d’accueil de cette colonie à la fin du XIXe siècle.
A l’occasion de cette exposition, vous découvrirez les destinées de ces familles russes, simples ou illustres qui ont marqué de leur empreinte l’histoire de Menton.

Exposition : Démarche d’un poète @ Musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman
Mar 25 @ 10 h 00 min – 18 h 00 min
Exposition : Démarche d'un poète @ Musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman | Menton | Provence-Alpes-Côte d'Azur | France

Exposition : Démarche d’un poète
À partir du 26 novembre 2016

 

Point de départ d’un itinéraire biographique et mythologique, l’essai de Jean Cocteau Démarche d’un poète ouvre un parcours que l’artiste lui-même a tracé tout au long de son existence. La visite du musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman est l’occasion de rencontrer cet homme aux multiples talents, partagé en apparence entre mondanité et profondeur, faux dilettante, chercheur infatigable à l’humour éternel. « Le chercheur dort » n’est ici plus une simple boutade, mais la réalité complexe de mécanismes personnels parfaitement maîtrisés.

 

Jean Cocteau présente une fois de plus une vie chargée de paradoxes. Parfaitement intégré à une société incapable de saisir les nuances et les avancées de ce poète, il effectue des va-et-vient permanents entre le monde social et celui de l’imaginaire. Ses multiples essais et réflexions, voire plaidoiries autour de la création artistique transcrivent en effet un vaste besoin de légitimation.

 

Le nouveau parcours évoque cette genèse du poète selon Jean Cocteau : tout d’abord les liens étroits entre mot et ligne, le pourquoi du dessin d’un poète, puis peu à peu les médiums auquel l’artiste s’est attaché afin de transcrire au fil de sa vie, cette veine créative qui jamais ne le quittera. Ses icônes – Heurtebise, Orphée, Œdipe – ses rencontres – Radiguet, Diaghilev, Picasso – ses dérives, contradictions et fascinations sont autant de thèmes illustrant une démarche totalement originale et peut-être aussi une vie mise en scène.

 

Le Bastion, musée historique, retrouve l’accrochage d’origine conçu par Jean Cocteau.

 

Ouvert tous les jours de 10h à 18h sauf les mardis et le 1er janvier, le 1er mai, le 1er novembre et le 25 décembre.
Tarif : 8€ (visites commentées, tarifs réduits et gratuité: se renseigner).

Exposition : Toro, Gitan, Flamenco @ Musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman
Mar 25 @ 10 h 00 min – 18 h 00 min

Exposition temporaire : Toro, Gitan, flamenco

Du 23 mars au 7 mai 2017

 

L’exposition au musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman Démarche d’un poète s’enrichit d’une dernière séquence dans l’espace d’exposition temporaire, dédiée au mythe méditerranéen par excellence, le taureau.

 

Introduit par Picasso aux arènes d’Arles et de Nîmes, Cocteau est très vite fasciné par les toreros et les gitans. Un voyage en Espagne lui permettra de découvrir Barcelone, Grenade et Séville et lui inspirera les textes La Corrida du 1er Mai puis le Cérémonial espagnol du Phénix. Jean Cocteau, pour qui la Méditerranée est une seule et même entité, relie tout naturellement le spectacle de la corrida à une autre mythologie, celle de Minos. Faisant référence à l’affrontement de Thésée et du Minotaure, le poète remonte aux sources antiques de la tragédie.

 

A l’image de la collaboration Cocteau et Moretti, le rythme est à l’honneur dans cette séquence. Des scènes de flamenco dont les danseurs en habit de lumière miment le combat du taureau, aux « improvisations chromatiques », le thème de la danse et de la vitalité prolongent la découverte autour du taureau.

 

Les techniques alternent du dessin à la lithographie, puis du livre illustré à la tapisserie. Dans ce parcours s’impose une fois de plus une cadence propre à des évocations à la fois contemporaines et issues d’autres temps. Les photographies de Lucien Clergue, l’ami qui conduisit Cocteau chez les gitans, ponctueront cet hommage au chant de la Méditerranée.

 

Au musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman

2, quai de Monléon – 06500 MENTON

Ouvert tous les jours de 10h à 18h sauf les mardis et le 1er mai.

Tarif : 8€ (billet couplé avec l’exposition Démarche d’un poète et le musée du Bastion).

 

Exposition “Regards sur les collections asiatiques” @ Palais Carnolès - Musée des Beaux-arts
Mar 25 @ 10 h 00 min – 18 h 00 min

Le chantier des collections, initié en 2016 au palais de Carnolès musée des Beaux-Arts, a révélé bien des trésors. Aujourd’hui, de petites merveilles, trop longtemps enfouies à l’abri des regards dans la pénombre des réserves, se révèlent au grand public. Elles font en effet l’objet d’une exposition exceptionnelle, qui plonge les visiteurs au cœur des arts asiatiques.

Issue de trois dons majeurs, ceux du Général Henry Nicolas Frey, du Général Gheorghe Bagulescu et de l’ambassadeur Marcel Flory, cette sélection de pièces emportera les amoureux de l’art vers un ailleurs enchanteur, forcément oriental. Du 5 novembre au 30 avril 2017, les estampes japonaises investissent ainsi l’ancien palais des princes de Monaco. Ces œuvres, dont une grande partie est datée des XVIIIe et XIXe siècles, côtoient des peintures chinoises, indiennes et balinaises réalisées entre le XVe et le XXe siècle. Mais aussi de la céramique ainsi que du mobilier usuel chinois et japonais. L’occasion de (re)découvrir un art à la fois riche et épuré, réaliste et symbolique, apaisant et lumineux, qui nous interroge sur le monde et la nature.

Palais de Carnolès – musée des Beaux-ArtsRetour ligne automatique
3 avenue de la MadoneRetour ligne automatique
Du 5 novembre 2016 au 30 avril 2017Retour ligne automatique
Tous les jours sauf mardis et jours fériésRetour ligne automatique
De 10h à 12h et de 14h à 18h – Tarif : 3€Retour ligne automatique
Renseignements : 04 93 35 49 71

Mar
26
dim
2017
Exposition : La communauté russe à Menton @ Centre Hospitalier La Palmosa
Mar 26 – Mar 27 Journée entière

Au cours du mois de décembre, la Ville de Menton met à l’honneur les Russes avec une riche programmation. Revivez les grandes heures de la Russie à Menton, terre d’accueil de cette colonie à la fin du XIXe siècle.
A l’occasion de cette exposition, vous découvrirez les destinées de ces familles russes, simples ou illustres qui ont marqué de leur empreinte l’histoire de Menton.

Exposition : Démarche d’un poète @ Musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman
Mar 26 @ 10 h 00 min – 18 h 00 min
Exposition : Démarche d'un poète @ Musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman | Menton | Provence-Alpes-Côte d'Azur | France

Exposition : Démarche d’un poète
À partir du 26 novembre 2016

 

Point de départ d’un itinéraire biographique et mythologique, l’essai de Jean Cocteau Démarche d’un poète ouvre un parcours que l’artiste lui-même a tracé tout au long de son existence. La visite du musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman est l’occasion de rencontrer cet homme aux multiples talents, partagé en apparence entre mondanité et profondeur, faux dilettante, chercheur infatigable à l’humour éternel. « Le chercheur dort » n’est ici plus une simple boutade, mais la réalité complexe de mécanismes personnels parfaitement maîtrisés.

 

Jean Cocteau présente une fois de plus une vie chargée de paradoxes. Parfaitement intégré à une société incapable de saisir les nuances et les avancées de ce poète, il effectue des va-et-vient permanents entre le monde social et celui de l’imaginaire. Ses multiples essais et réflexions, voire plaidoiries autour de la création artistique transcrivent en effet un vaste besoin de légitimation.

 

Le nouveau parcours évoque cette genèse du poète selon Jean Cocteau : tout d’abord les liens étroits entre mot et ligne, le pourquoi du dessin d’un poète, puis peu à peu les médiums auquel l’artiste s’est attaché afin de transcrire au fil de sa vie, cette veine créative qui jamais ne le quittera. Ses icônes – Heurtebise, Orphée, Œdipe – ses rencontres – Radiguet, Diaghilev, Picasso – ses dérives, contradictions et fascinations sont autant de thèmes illustrant une démarche totalement originale et peut-être aussi une vie mise en scène.

 

Le Bastion, musée historique, retrouve l’accrochage d’origine conçu par Jean Cocteau.

 

Ouvert tous les jours de 10h à 18h sauf les mardis et le 1er janvier, le 1er mai, le 1er novembre et le 25 décembre.
Tarif : 8€ (visites commentées, tarifs réduits et gratuité: se renseigner).

Exposition : Toro, Gitan, Flamenco @ Musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman
Mar 26 @ 10 h 00 min – 18 h 00 min

Exposition temporaire : Toro, Gitan, flamenco

Du 23 mars au 7 mai 2017

 

L’exposition au musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman Démarche d’un poète s’enrichit d’une dernière séquence dans l’espace d’exposition temporaire, dédiée au mythe méditerranéen par excellence, le taureau.

 

Introduit par Picasso aux arènes d’Arles et de Nîmes, Cocteau est très vite fasciné par les toreros et les gitans. Un voyage en Espagne lui permettra de découvrir Barcelone, Grenade et Séville et lui inspirera les textes La Corrida du 1er Mai puis le Cérémonial espagnol du Phénix. Jean Cocteau, pour qui la Méditerranée est une seule et même entité, relie tout naturellement le spectacle de la corrida à une autre mythologie, celle de Minos. Faisant référence à l’affrontement de Thésée et du Minotaure, le poète remonte aux sources antiques de la tragédie.

 

A l’image de la collaboration Cocteau et Moretti, le rythme est à l’honneur dans cette séquence. Des scènes de flamenco dont les danseurs en habit de lumière miment le combat du taureau, aux « improvisations chromatiques », le thème de la danse et de la vitalité prolongent la découverte autour du taureau.

 

Les techniques alternent du dessin à la lithographie, puis du livre illustré à la tapisserie. Dans ce parcours s’impose une fois de plus une cadence propre à des évocations à la fois contemporaines et issues d’autres temps. Les photographies de Lucien Clergue, l’ami qui conduisit Cocteau chez les gitans, ponctueront cet hommage au chant de la Méditerranée.

 

Au musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman

2, quai de Monléon – 06500 MENTON

Ouvert tous les jours de 10h à 18h sauf les mardis et le 1er mai.

Tarif : 8€ (billet couplé avec l’exposition Démarche d’un poète et le musée du Bastion).

 

Exposition “Regards sur les collections asiatiques” @ Palais Carnolès - Musée des Beaux-arts
Mar 26 @ 10 h 00 min – 18 h 00 min

Le chantier des collections, initié en 2016 au palais de Carnolès musée des Beaux-Arts, a révélé bien des trésors. Aujourd’hui, de petites merveilles, trop longtemps enfouies à l’abri des regards dans la pénombre des réserves, se révèlent au grand public. Elles font en effet l’objet d’une exposition exceptionnelle, qui plonge les visiteurs au cœur des arts asiatiques.

Issue de trois dons majeurs, ceux du Général Henry Nicolas Frey, du Général Gheorghe Bagulescu et de l’ambassadeur Marcel Flory, cette sélection de pièces emportera les amoureux de l’art vers un ailleurs enchanteur, forcément oriental. Du 5 novembre au 30 avril 2017, les estampes japonaises investissent ainsi l’ancien palais des princes de Monaco. Ces œuvres, dont une grande partie est datée des XVIIIe et XIXe siècles, côtoient des peintures chinoises, indiennes et balinaises réalisées entre le XVe et le XXe siècle. Mais aussi de la céramique ainsi que du mobilier usuel chinois et japonais. L’occasion de (re)découvrir un art à la fois riche et épuré, réaliste et symbolique, apaisant et lumineux, qui nous interroge sur le monde et la nature.

Palais de Carnolès – musée des Beaux-ArtsRetour ligne automatique
3 avenue de la MadoneRetour ligne automatique
Du 5 novembre 2016 au 30 avril 2017Retour ligne automatique
Tous les jours sauf mardis et jours fériésRetour ligne automatique
De 10h à 12h et de 14h à 18h – Tarif : 3€Retour ligne automatique
Renseignements : 04 93 35 49 71

Mar
27
lun
2017
Exposition : La communauté russe à Menton @ Centre Hospitalier La Palmosa
Mar 27 Journée entière

Au cours du mois de décembre, la Ville de Menton met à l’honneur les Russes avec une riche programmation. Revivez les grandes heures de la Russie à Menton, terre d’accueil de cette colonie à la fin du XIXe siècle.
A l’occasion de cette exposition, vous découvrirez les destinées de ces familles russes, simples ou illustres qui ont marqué de leur empreinte l’histoire de Menton.

Exposition : Démarche d’un poète @ Musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman
Mar 27 @ 10 h 00 min – 18 h 00 min
Exposition : Démarche d'un poète @ Musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman | Menton | Provence-Alpes-Côte d'Azur | France

Exposition : Démarche d’un poète
À partir du 26 novembre 2016

 

Point de départ d’un itinéraire biographique et mythologique, l’essai de Jean Cocteau Démarche d’un poète ouvre un parcours que l’artiste lui-même a tracé tout au long de son existence. La visite du musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman est l’occasion de rencontrer cet homme aux multiples talents, partagé en apparence entre mondanité et profondeur, faux dilettante, chercheur infatigable à l’humour éternel. « Le chercheur dort » n’est ici plus une simple boutade, mais la réalité complexe de mécanismes personnels parfaitement maîtrisés.

 

Jean Cocteau présente une fois de plus une vie chargée de paradoxes. Parfaitement intégré à une société incapable de saisir les nuances et les avancées de ce poète, il effectue des va-et-vient permanents entre le monde social et celui de l’imaginaire. Ses multiples essais et réflexions, voire plaidoiries autour de la création artistique transcrivent en effet un vaste besoin de légitimation.

 

Le nouveau parcours évoque cette genèse du poète selon Jean Cocteau : tout d’abord les liens étroits entre mot et ligne, le pourquoi du dessin d’un poète, puis peu à peu les médiums auquel l’artiste s’est attaché afin de transcrire au fil de sa vie, cette veine créative qui jamais ne le quittera. Ses icônes – Heurtebise, Orphée, Œdipe – ses rencontres – Radiguet, Diaghilev, Picasso – ses dérives, contradictions et fascinations sont autant de thèmes illustrant une démarche totalement originale et peut-être aussi une vie mise en scène.

 

Le Bastion, musée historique, retrouve l’accrochage d’origine conçu par Jean Cocteau.

 

Ouvert tous les jours de 10h à 18h sauf les mardis et le 1er janvier, le 1er mai, le 1er novembre et le 25 décembre.
Tarif : 8€ (visites commentées, tarifs réduits et gratuité: se renseigner).

Exposition : Toro, Gitan, Flamenco @ Musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman
Mar 27 @ 10 h 00 min – 18 h 00 min

Exposition temporaire : Toro, Gitan, flamenco

Du 23 mars au 7 mai 2017

 

L’exposition au musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman Démarche d’un poète s’enrichit d’une dernière séquence dans l’espace d’exposition temporaire, dédiée au mythe méditerranéen par excellence, le taureau.

 

Introduit par Picasso aux arènes d’Arles et de Nîmes, Cocteau est très vite fasciné par les toreros et les gitans. Un voyage en Espagne lui permettra de découvrir Barcelone, Grenade et Séville et lui inspirera les textes La Corrida du 1er Mai puis le Cérémonial espagnol du Phénix. Jean Cocteau, pour qui la Méditerranée est une seule et même entité, relie tout naturellement le spectacle de la corrida à une autre mythologie, celle de Minos. Faisant référence à l’affrontement de Thésée et du Minotaure, le poète remonte aux sources antiques de la tragédie.

 

A l’image de la collaboration Cocteau et Moretti, le rythme est à l’honneur dans cette séquence. Des scènes de flamenco dont les danseurs en habit de lumière miment le combat du taureau, aux « improvisations chromatiques », le thème de la danse et de la vitalité prolongent la découverte autour du taureau.

 

Les techniques alternent du dessin à la lithographie, puis du livre illustré à la tapisserie. Dans ce parcours s’impose une fois de plus une cadence propre à des évocations à la fois contemporaines et issues d’autres temps. Les photographies de Lucien Clergue, l’ami qui conduisit Cocteau chez les gitans, ponctueront cet hommage au chant de la Méditerranée.

 

Au musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman

2, quai de Monléon – 06500 MENTON

Ouvert tous les jours de 10h à 18h sauf les mardis et le 1er mai.

Tarif : 8€ (billet couplé avec l’exposition Démarche d’un poète et le musée du Bastion).

 

Exposition “Regards sur les collections asiatiques” @ Palais Carnolès - Musée des Beaux-arts
Mar 27 @ 10 h 00 min – 18 h 00 min

Le chantier des collections, initié en 2016 au palais de Carnolès musée des Beaux-Arts, a révélé bien des trésors. Aujourd’hui, de petites merveilles, trop longtemps enfouies à l’abri des regards dans la pénombre des réserves, se révèlent au grand public. Elles font en effet l’objet d’une exposition exceptionnelle, qui plonge les visiteurs au cœur des arts asiatiques.

Issue de trois dons majeurs, ceux du Général Henry Nicolas Frey, du Général Gheorghe Bagulescu et de l’ambassadeur Marcel Flory, cette sélection de pièces emportera les amoureux de l’art vers un ailleurs enchanteur, forcément oriental. Du 5 novembre au 30 avril 2017, les estampes japonaises investissent ainsi l’ancien palais des princes de Monaco. Ces œuvres, dont une grande partie est datée des XVIIIe et XIXe siècles, côtoient des peintures chinoises, indiennes et balinaises réalisées entre le XVe et le XXe siècle. Mais aussi de la céramique ainsi que du mobilier usuel chinois et japonais. L’occasion de (re)découvrir un art à la fois riche et épuré, réaliste et symbolique, apaisant et lumineux, qui nous interroge sur le monde et la nature.

Palais de Carnolès – musée des Beaux-ArtsRetour ligne automatique
3 avenue de la MadoneRetour ligne automatique
Du 5 novembre 2016 au 30 avril 2017Retour ligne automatique
Tous les jours sauf mardis et jours fériésRetour ligne automatique
De 10h à 12h et de 14h à 18h – Tarif : 3€Retour ligne automatique
Renseignements : 04 93 35 49 71

Mar
28
mar
2017
Exposition : La communauté russe à Menton @ Centre Hospitalier La Palmosa
Mar 28 Journée entière

Au cours du mois de décembre, la Ville de Menton met à l’honneur les Russes avec une riche programmation. Revivez les grandes heures de la Russie à Menton, terre d’accueil de cette colonie à la fin du XIXe siècle.
A l’occasion de cette exposition, vous découvrirez les destinées de ces familles russes, simples ou illustres qui ont marqué de leur empreinte l’histoire de Menton.

Mar
29
mer
2017
Exposition : La communauté russe à Menton @ Centre Hospitalier La Palmosa
Mar 29 Journée entière

Au cours du mois de décembre, la Ville de Menton met à l’honneur les Russes avec une riche programmation. Revivez les grandes heures de la Russie à Menton, terre d’accueil de cette colonie à la fin du XIXe siècle.
A l’occasion de cette exposition, vous découvrirez les destinées de ces familles russes, simples ou illustres qui ont marqué de leur empreinte l’histoire de Menton.

Exposition : Démarche d’un poète @ Musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman
Mar 29 @ 10 h 00 min – 18 h 00 min
Exposition : Démarche d'un poète @ Musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman | Menton | Provence-Alpes-Côte d'Azur | France

Exposition : Démarche d’un poète
À partir du 26 novembre 2016

 

Point de départ d’un itinéraire biographique et mythologique, l’essai de Jean Cocteau Démarche d’un poète ouvre un parcours que l’artiste lui-même a tracé tout au long de son existence. La visite du musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman est l’occasion de rencontrer cet homme aux multiples talents, partagé en apparence entre mondanité et profondeur, faux dilettante, chercheur infatigable à l’humour éternel. « Le chercheur dort » n’est ici plus une simple boutade, mais la réalité complexe de mécanismes personnels parfaitement maîtrisés.

 

Jean Cocteau présente une fois de plus une vie chargée de paradoxes. Parfaitement intégré à une société incapable de saisir les nuances et les avancées de ce poète, il effectue des va-et-vient permanents entre le monde social et celui de l’imaginaire. Ses multiples essais et réflexions, voire plaidoiries autour de la création artistique transcrivent en effet un vaste besoin de légitimation.

 

Le nouveau parcours évoque cette genèse du poète selon Jean Cocteau : tout d’abord les liens étroits entre mot et ligne, le pourquoi du dessin d’un poète, puis peu à peu les médiums auquel l’artiste s’est attaché afin de transcrire au fil de sa vie, cette veine créative qui jamais ne le quittera. Ses icônes – Heurtebise, Orphée, Œdipe – ses rencontres – Radiguet, Diaghilev, Picasso – ses dérives, contradictions et fascinations sont autant de thèmes illustrant une démarche totalement originale et peut-être aussi une vie mise en scène.

 

Le Bastion, musée historique, retrouve l’accrochage d’origine conçu par Jean Cocteau.

 

Ouvert tous les jours de 10h à 18h sauf les mardis et le 1er janvier, le 1er mai, le 1er novembre et le 25 décembre.
Tarif : 8€ (visites commentées, tarifs réduits et gratuité: se renseigner).

Exposition : Toro, Gitan, Flamenco @ Musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman
Mar 29 @ 10 h 00 min – 18 h 00 min

Exposition temporaire : Toro, Gitan, flamenco

Du 23 mars au 7 mai 2017

 

L’exposition au musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman Démarche d’un poète s’enrichit d’une dernière séquence dans l’espace d’exposition temporaire, dédiée au mythe méditerranéen par excellence, le taureau.

 

Introduit par Picasso aux arènes d’Arles et de Nîmes, Cocteau est très vite fasciné par les toreros et les gitans. Un voyage en Espagne lui permettra de découvrir Barcelone, Grenade et Séville et lui inspirera les textes La Corrida du 1er Mai puis le Cérémonial espagnol du Phénix. Jean Cocteau, pour qui la Méditerranée est une seule et même entité, relie tout naturellement le spectacle de la corrida à une autre mythologie, celle de Minos. Faisant référence à l’affrontement de Thésée et du Minotaure, le poète remonte aux sources antiques de la tragédie.

 

A l’image de la collaboration Cocteau et Moretti, le rythme est à l’honneur dans cette séquence. Des scènes de flamenco dont les danseurs en habit de lumière miment le combat du taureau, aux « improvisations chromatiques », le thème de la danse et de la vitalité prolongent la découverte autour du taureau.

 

Les techniques alternent du dessin à la lithographie, puis du livre illustré à la tapisserie. Dans ce parcours s’impose une fois de plus une cadence propre à des évocations à la fois contemporaines et issues d’autres temps. Les photographies de Lucien Clergue, l’ami qui conduisit Cocteau chez les gitans, ponctueront cet hommage au chant de la Méditerranée.

 

Au musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman

2, quai de Monléon – 06500 MENTON

Ouvert tous les jours de 10h à 18h sauf les mardis et le 1er mai.

Tarif : 8€ (billet couplé avec l’exposition Démarche d’un poète et le musée du Bastion).

 

Exposition “Regards sur les collections asiatiques” @ Palais Carnolès - Musée des Beaux-arts
Mar 29 @ 10 h 00 min – 18 h 00 min

Le chantier des collections, initié en 2016 au palais de Carnolès musée des Beaux-Arts, a révélé bien des trésors. Aujourd’hui, de petites merveilles, trop longtemps enfouies à l’abri des regards dans la pénombre des réserves, se révèlent au grand public. Elles font en effet l’objet d’une exposition exceptionnelle, qui plonge les visiteurs au cœur des arts asiatiques.

Issue de trois dons majeurs, ceux du Général Henry Nicolas Frey, du Général Gheorghe Bagulescu et de l’ambassadeur Marcel Flory, cette sélection de pièces emportera les amoureux de l’art vers un ailleurs enchanteur, forcément oriental. Du 5 novembre au 30 avril 2017, les estampes japonaises investissent ainsi l’ancien palais des princes de Monaco. Ces œuvres, dont une grande partie est datée des XVIIIe et XIXe siècles, côtoient des peintures chinoises, indiennes et balinaises réalisées entre le XVe et le XXe siècle. Mais aussi de la céramique ainsi que du mobilier usuel chinois et japonais. L’occasion de (re)découvrir un art à la fois riche et épuré, réaliste et symbolique, apaisant et lumineux, qui nous interroge sur le monde et la nature.

Palais de Carnolès – musée des Beaux-ArtsRetour ligne automatique
3 avenue de la MadoneRetour ligne automatique
Du 5 novembre 2016 au 30 avril 2017Retour ligne automatique
Tous les jours sauf mardis et jours fériésRetour ligne automatique
De 10h à 12h et de 14h à 18h – Tarif : 3€Retour ligne automatique
Renseignements : 04 93 35 49 71

Mar
30
jeu
2017
Exposition : La communauté russe à Menton @ Centre Hospitalier La Palmosa
Mar 30 Journée entière

Au cours du mois de décembre, la Ville de Menton met à l’honneur les Russes avec une riche programmation. Revivez les grandes heures de la Russie à Menton, terre d’accueil de cette colonie à la fin du XIXe siècle.
A l’occasion de cette exposition, vous découvrirez les destinées de ces familles russes, simples ou illustres qui ont marqué de leur empreinte l’histoire de Menton.

Exposition : Démarche d’un poète @ Musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman
Mar 30 @ 10 h 00 min – 18 h 00 min
Exposition : Démarche d'un poète @ Musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman | Menton | Provence-Alpes-Côte d'Azur | France

Exposition : Démarche d’un poète
À partir du 26 novembre 2016

 

Point de départ d’un itinéraire biographique et mythologique, l’essai de Jean Cocteau Démarche d’un poète ouvre un parcours que l’artiste lui-même a tracé tout au long de son existence. La visite du musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman est l’occasion de rencontrer cet homme aux multiples talents, partagé en apparence entre mondanité et profondeur, faux dilettante, chercheur infatigable à l’humour éternel. « Le chercheur dort » n’est ici plus une simple boutade, mais la réalité complexe de mécanismes personnels parfaitement maîtrisés.

 

Jean Cocteau présente une fois de plus une vie chargée de paradoxes. Parfaitement intégré à une société incapable de saisir les nuances et les avancées de ce poète, il effectue des va-et-vient permanents entre le monde social et celui de l’imaginaire. Ses multiples essais et réflexions, voire plaidoiries autour de la création artistique transcrivent en effet un vaste besoin de légitimation.

 

Le nouveau parcours évoque cette genèse du poète selon Jean Cocteau : tout d’abord les liens étroits entre mot et ligne, le pourquoi du dessin d’un poète, puis peu à peu les médiums auquel l’artiste s’est attaché afin de transcrire au fil de sa vie, cette veine créative qui jamais ne le quittera. Ses icônes – Heurtebise, Orphée, Œdipe – ses rencontres – Radiguet, Diaghilev, Picasso – ses dérives, contradictions et fascinations sont autant de thèmes illustrant une démarche totalement originale et peut-être aussi une vie mise en scène.

 

Le Bastion, musée historique, retrouve l’accrochage d’origine conçu par Jean Cocteau.

 

Ouvert tous les jours de 10h à 18h sauf les mardis et le 1er janvier, le 1er mai, le 1er novembre et le 25 décembre.
Tarif : 8€ (visites commentées, tarifs réduits et gratuité: se renseigner).

Exposition : Toro, Gitan, Flamenco @ Musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman
Mar 30 @ 10 h 00 min – 18 h 00 min

Exposition temporaire : Toro, Gitan, flamenco

Du 23 mars au 7 mai 2017

 

L’exposition au musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman Démarche d’un poète s’enrichit d’une dernière séquence dans l’espace d’exposition temporaire, dédiée au mythe méditerranéen par excellence, le taureau.

 

Introduit par Picasso aux arènes d’Arles et de Nîmes, Cocteau est très vite fasciné par les toreros et les gitans. Un voyage en Espagne lui permettra de découvrir Barcelone, Grenade et Séville et lui inspirera les textes La Corrida du 1er Mai puis le Cérémonial espagnol du Phénix. Jean Cocteau, pour qui la Méditerranée est une seule et même entité, relie tout naturellement le spectacle de la corrida à une autre mythologie, celle de Minos. Faisant référence à l’affrontement de Thésée et du Minotaure, le poète remonte aux sources antiques de la tragédie.

 

A l’image de la collaboration Cocteau et Moretti, le rythme est à l’honneur dans cette séquence. Des scènes de flamenco dont les danseurs en habit de lumière miment le combat du taureau, aux « improvisations chromatiques », le thème de la danse et de la vitalité prolongent la découverte autour du taureau.

 

Les techniques alternent du dessin à la lithographie, puis du livre illustré à la tapisserie. Dans ce parcours s’impose une fois de plus une cadence propre à des évocations à la fois contemporaines et issues d’autres temps. Les photographies de Lucien Clergue, l’ami qui conduisit Cocteau chez les gitans, ponctueront cet hommage au chant de la Méditerranée.

 

Au musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman

2, quai de Monléon – 06500 MENTON

Ouvert tous les jours de 10h à 18h sauf les mardis et le 1er mai.

Tarif : 8€ (billet couplé avec l’exposition Démarche d’un poète et le musée du Bastion).

 

Exposition “Regards sur les collections asiatiques” @ Palais Carnolès - Musée des Beaux-arts
Mar 30 @ 10 h 00 min – 18 h 00 min

Le chantier des collections, initié en 2016 au palais de Carnolès musée des Beaux-Arts, a révélé bien des trésors. Aujourd’hui, de petites merveilles, trop longtemps enfouies à l’abri des regards dans la pénombre des réserves, se révèlent au grand public. Elles font en effet l’objet d’une exposition exceptionnelle, qui plonge les visiteurs au cœur des arts asiatiques.

Issue de trois dons majeurs, ceux du Général Henry Nicolas Frey, du Général Gheorghe Bagulescu et de l’ambassadeur Marcel Flory, cette sélection de pièces emportera les amoureux de l’art vers un ailleurs enchanteur, forcément oriental. Du 5 novembre au 30 avril 2017, les estampes japonaises investissent ainsi l’ancien palais des princes de Monaco. Ces œuvres, dont une grande partie est datée des XVIIIe et XIXe siècles, côtoient des peintures chinoises, indiennes et balinaises réalisées entre le XVe et le XXe siècle. Mais aussi de la céramique ainsi que du mobilier usuel chinois et japonais. L’occasion de (re)découvrir un art à la fois riche et épuré, réaliste et symbolique, apaisant et lumineux, qui nous interroge sur le monde et la nature.

Palais de Carnolès – musée des Beaux-ArtsRetour ligne automatique
3 avenue de la MadoneRetour ligne automatique
Du 5 novembre 2016 au 30 avril 2017Retour ligne automatique
Tous les jours sauf mardis et jours fériésRetour ligne automatique
De 10h à 12h et de 14h à 18h – Tarif : 3€Retour ligne automatique
Renseignements : 04 93 35 49 71

Mar
31
ven
2017
Exposition : La communauté russe à Menton @ Centre Hospitalier La Palmosa
Mar 31 Journée entière

Au cours du mois de décembre, la Ville de Menton met à l’honneur les Russes avec une riche programmation. Revivez les grandes heures de la Russie à Menton, terre d’accueil de cette colonie à la fin du XIXe siècle.
A l’occasion de cette exposition, vous découvrirez les destinées de ces familles russes, simples ou illustres qui ont marqué de leur empreinte l’histoire de Menton.

Exposition : Démarche d’un poète @ Musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman
Mar 31 @ 10 h 00 min – 18 h 00 min
Exposition : Démarche d'un poète @ Musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman | Menton | Provence-Alpes-Côte d'Azur | France

Exposition : Démarche d’un poète
À partir du 26 novembre 2016

 

Point de départ d’un itinéraire biographique et mythologique, l’essai de Jean Cocteau Démarche d’un poète ouvre un parcours que l’artiste lui-même a tracé tout au long de son existence. La visite du musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman est l’occasion de rencontrer cet homme aux multiples talents, partagé en apparence entre mondanité et profondeur, faux dilettante, chercheur infatigable à l’humour éternel. « Le chercheur dort » n’est ici plus une simple boutade, mais la réalité complexe de mécanismes personnels parfaitement maîtrisés.

 

Jean Cocteau présente une fois de plus une vie chargée de paradoxes. Parfaitement intégré à une société incapable de saisir les nuances et les avancées de ce poète, il effectue des va-et-vient permanents entre le monde social et celui de l’imaginaire. Ses multiples essais et réflexions, voire plaidoiries autour de la création artistique transcrivent en effet un vaste besoin de légitimation.

 

Le nouveau parcours évoque cette genèse du poète selon Jean Cocteau : tout d’abord les liens étroits entre mot et ligne, le pourquoi du dessin d’un poète, puis peu à peu les médiums auquel l’artiste s’est attaché afin de transcrire au fil de sa vie, cette veine créative qui jamais ne le quittera. Ses icônes – Heurtebise, Orphée, Œdipe – ses rencontres – Radiguet, Diaghilev, Picasso – ses dérives, contradictions et fascinations sont autant de thèmes illustrant une démarche totalement originale et peut-être aussi une vie mise en scène.

 

Le Bastion, musée historique, retrouve l’accrochage d’origine conçu par Jean Cocteau.

 

Ouvert tous les jours de 10h à 18h sauf les mardis et le 1er janvier, le 1er mai, le 1er novembre et le 25 décembre.
Tarif : 8€ (visites commentées, tarifs réduits et gratuité: se renseigner).

Exposition : Toro, Gitan, Flamenco @ Musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman
Mar 31 @ 10 h 00 min – 18 h 00 min

Exposition temporaire : Toro, Gitan, flamenco

Du 23 mars au 7 mai 2017

 

L’exposition au musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman Démarche d’un poète s’enrichit d’une dernière séquence dans l’espace d’exposition temporaire, dédiée au mythe méditerranéen par excellence, le taureau.

 

Introduit par Picasso aux arènes d’Arles et de Nîmes, Cocteau est très vite fasciné par les toreros et les gitans. Un voyage en Espagne lui permettra de découvrir Barcelone, Grenade et Séville et lui inspirera les textes La Corrida du 1er Mai puis le Cérémonial espagnol du Phénix. Jean Cocteau, pour qui la Méditerranée est une seule et même entité, relie tout naturellement le spectacle de la corrida à une autre mythologie, celle de Minos. Faisant référence à l’affrontement de Thésée et du Minotaure, le poète remonte aux sources antiques de la tragédie.

 

A l’image de la collaboration Cocteau et Moretti, le rythme est à l’honneur dans cette séquence. Des scènes de flamenco dont les danseurs en habit de lumière miment le combat du taureau, aux « improvisations chromatiques », le thème de la danse et de la vitalité prolongent la découverte autour du taureau.

 

Les techniques alternent du dessin à la lithographie, puis du livre illustré à la tapisserie. Dans ce parcours s’impose une fois de plus une cadence propre à des évocations à la fois contemporaines et issues d’autres temps. Les photographies de Lucien Clergue, l’ami qui conduisit Cocteau chez les gitans, ponctueront cet hommage au chant de la Méditerranée.

 

Au musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman

2, quai de Monléon – 06500 MENTON

Ouvert tous les jours de 10h à 18h sauf les mardis et le 1er mai.

Tarif : 8€ (billet couplé avec l’exposition Démarche d’un poète et le musée du Bastion).

 

Exposition “Regards sur les collections asiatiques” @ Palais Carnolès - Musée des Beaux-arts
Mar 31 @ 10 h 00 min – 18 h 00 min

Le chantier des collections, initié en 2016 au palais de Carnolès musée des Beaux-Arts, a révélé bien des trésors. Aujourd’hui, de petites merveilles, trop longtemps enfouies à l’abri des regards dans la pénombre des réserves, se révèlent au grand public. Elles font en effet l’objet d’une exposition exceptionnelle, qui plonge les visiteurs au cœur des arts asiatiques.

Issue de trois dons majeurs, ceux du Général Henry Nicolas Frey, du Général Gheorghe Bagulescu et de l’ambassadeur Marcel Flory, cette sélection de pièces emportera les amoureux de l’art vers un ailleurs enchanteur, forcément oriental. Du 5 novembre au 30 avril 2017, les estampes japonaises investissent ainsi l’ancien palais des princes de Monaco. Ces œuvres, dont une grande partie est datée des XVIIIe et XIXe siècles, côtoient des peintures chinoises, indiennes et balinaises réalisées entre le XVe et le XXe siècle. Mais aussi de la céramique ainsi que du mobilier usuel chinois et japonais. L’occasion de (re)découvrir un art à la fois riche et épuré, réaliste et symbolique, apaisant et lumineux, qui nous interroge sur le monde et la nature.

Palais de Carnolès – musée des Beaux-ArtsRetour ligne automatique
3 avenue de la MadoneRetour ligne automatique
Du 5 novembre 2016 au 30 avril 2017Retour ligne automatique
Tous les jours sauf mardis et jours fériésRetour ligne automatique
De 10h à 12h et de 14h à 18h – Tarif : 3€Retour ligne automatique
Renseignements : 04 93 35 49 71